059
+1 - 0  by /0 comments

Le Lavage de la Madeleine. Salvador voyage à Paris

Depuis 2002 le Lavage de la Madeleine rend hommage à la culture bahianaise à Paris ( création de l’évènement en 1998 mais qui se déroulait au Sacré Cœur ).

Cette manifestation est inspirée par le Lavage de l’escalier de l’église de Bonfim » , église qui est , pour les bahianais, le symmbole de la religion catholique mais aussi du synchrétisme religieux:

Le lavage de l’Église commença en 1773, quand les membres de la « fraternité des dévots laics » obligèrent les esclaves à laver l’Église en guise de préparatifs pour la fête du Seigneur de Bonfim, le deuxième dimanche de janvier, après le jour des Rois (Dia de Reis). Plus tard, les adeptes du candomblé associèrent le Seigneur de Bonfim à Oxalá. L’archidiocèse de Salvador, alors, interdit le lavage dans la partie intérieure du temple et déplaça le rituel vers l’escalier et le parvis. Pendant le lavage traditionnel, les portes de l’Église restent fermées – les bahianaises aspergent les marches et le parvis d’eau, au son des instruments et des cantiques africains. »Símbolo do sincretismo religioso da Bahia », par Eliza Muto. Revista História Viva, pg. 97. Editora Duetto, (Fevereiro 2004).

032

Le Lavage de la Madeleine a lieu tous les ans au mois de septembre. Une semaine culturelle entre devoir de mémoire de l’esclavage, manifestations artistiques ( concerts, expositions), cérémonie religieuse, marché brésilien ( sur la place de la Madeleine le weekend et avant chaque défilé) et surtout le défilé du dimanche pour clôturer les festivités.

 

Le défilé partira cet après-midi, 13 septembre 2015, de la place de la république, vers 12h30 pour ce terminer vers 16h à la Madeleine. Batucadas ( groupes de percussions brésiliennes), Trio Electrico ( camion concert) vont animer ė les rues de Paris.

068

Cette année la présence de l’un des grands représentants de la musique bahianaise, Carlinhos Brown, va enflammer la fin d’après midi, à l’heure où le public est chaud, où les espaces pour danser  se réduisent, où la foule attend son idole. Si on est parisien , c’est imperdable! La fête est très animée, toute une après midi derrière le  Trio Electrico où des standards de la musique brésilienne vont faire danser et chanter un public extrêmement  joyeux. C’est Magnifique!

060064

Ce blog pour partager, une expérience de voyage, une découverte artistique , une rencontre, parce que l'Amérique Latine est une passion, ma passion LATINA!! En France je m’appelle Guillaume et Guilaoume, Guillermo, Guilherme, Guio, Guiomé,Gui, en Amérique Latine. Je parle espagnol sans rouler les rrr et portugais avec un accent gascon. J’ai connu l’école, puis ma prof d’espagnol qui ne me parlait qu’en espagnol. Elle évoquait un pays lointain, une île où l’on devait parler espagnol puisqu’elle était au programme de mon cours d’espagnol. Cette île c’était Cuba !! Alors Cuba c’est…c’est où Cuba ? Ahh oui dans la caraïbe !!! Oulalala, je partais de loin…Bon bref, j’ai situé Cuba, puis mon frère s’est marié avec une cubaine et j’y suis allé et…bon…j’y suis retourné au moins 1000 fois. Un jour, 3 amis ont décidé d’aller au Brésil. Quelle idée d’aller au Brésil??!! On n'y danse pas la salsa et on n'y parle même pas espagnol, pffff!!!…Bon, j’y vais quand même ! Et là, le choc !!! Aujourd'hui, le Brésil et l’Amérique Latine en général font entièrement partie de mon quotidien.

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *