a044
+2 - 0  by /1 comment

Le rêve et la perle bleue

La belle rouge a l’horizon bleu

 

Parfums sucrés du cousin candomblé

Sous un nuage, dorée par l’éclaircie d’un sourire

Son cœur ne meurt jamais, même au seuil du pire

C’est une fleur rouge à l’arôme désenchanté

 

Ce n’est pas le tropicalisme mais un régime tropical

Où il fait bon se promener et danser

Sur la douloureuse salsa et l’énergique merengue

Qu’il est dur de garder le regard vertical

 

L’anesthésie générale d’une loyauté, perfide !

Comme cette journée qui ne s’arrête jamais

Il n’y a plus rien que je n’ai déjà fait

Je suis libre dans ma prison, stupide !

 

 

Si ce pays était un  rêve, il serait la liberté. Si cette liberté avait une couleur elle serait le bleu, une nuance entre le turquoise et le marine, comme l’horizon qui brille dans les yeux des cubains lorsqu’ils regardent vers l’extérieur, tout autour de l’île.

On ne va pas par hasard à Cuba. On y va par curiosité parce que c’est un concept à lui seul.

La Havane,sa capitale, est une denrée rare dans le monde, un passage obligatoire pour les esthètes et les bons vivants.

Un voyage à Cuba est aussi une richesse qui permet aux enfants de s’éveiller au charme colonial, à la réalité du monde, mais aussi à une culture de la joie et du positivisme.

L’éveil des sens avec la musique, les odeurs, un mélange d’humidité, d’air marin et de poulet frit.

L’éveil sur un autre monde, celui rêvé par un peuple courageux et joyeux, celui d’un monde meilleur où la différence n’existe que dans le cœur de chacun et non pas dans l’apparence.

Le tourisme aide les cubains à se confronter au reste du monde, à échanger, à s’élever en tant que peuple du monde et non pas d’une île.

En cela La Havane est incontournable.

Cuba est avant tout un peuple mais c’est aussi un paradis, le paradis bleu.Un bleu bien caribéen qui réchauffe les âmes quand l’hiver approche, une mer chaude où l’on peut se divertir sans modération.

La Havane et la mer des caraïbes sont donc un délicieux cocktail intelligent , à déguster en famille pour, peut être, vivre une autre histoire, se connaître un peu mieux et profiter des particularités de notre monde.

 

Ce blog pour partager, une expérience de voyage, une découverte artistique , une rencontre, parce que l'Amérique Latine est une passion, ma passion LATINA!! En France je m’appelle Guillaume et Guilaoume, Guillermo, Guilherme, Guio, Guiomé,Gui, en Amérique Latine. Je parle espagnol sans rouler les rrr et portugais avec un accent gascon. J’ai connu l’école, puis ma prof d’espagnol qui ne me parlait qu’en espagnol. Elle évoquait un pays lointain, une île où l’on devait parler espagnol puisqu’elle était au programme de mon cours d’espagnol. Cette île c’était Cuba !! Alors Cuba c’est…c’est où Cuba ? Ahh oui dans la caraïbe !!! Oulalala, je partais de loin…Bon bref, j’ai situé Cuba, puis mon frère s’est marié avec une cubaine et j’y suis allé et…bon…j’y suis retourné au moins 1000 fois. Un jour, 3 amis ont décidé d’aller au Brésil. Quelle idée d’aller au Brésil??!! On n'y danse pas la salsa et on n'y parle même pas espagnol, pffff!!!…Bon, j’y vais quand même ! Et là, le choc !!! Aujourd'hui, le Brésil et l’Amérique Latine en général font entièrement partie de mon quotidien.

1 comment

  1. Camila

    Bravo Gui! Lindo texto!

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *