IMG_6757
+1 - 0  by /0 comments

Miroir, mon beau miroir

Haïti ou Ayiti ( signifie haute terre en créole) est un pays à l’histoire politique complexe. Ce fût une terre convoitée par les colons à partir de la fin du xv siècle , une région prospère à l’époque des plantations de canne à sucre, grâce à la sueur et au sang des nombreux esclaves. Une portion d’île qui est revenue aux français et qui est devenue, ensuite, le symbole de la rébellion des esclaves. Haïti est le premier Etat-Nation noir du nouveau monde.

Depuis 1804 et son indépendance, les instabilités politiques n’ont cessé de diviser et de compliquer le développement du pays.

 

Que connaît-on d’Haïti aujourd’hui?

Un tremblement de terre, en 2010, qui a dévasté la capitale ( Port au Prince) et une partie son territoire. Un pays où la misère est la réalité d’une grande grande majorité de son peuple, une région où les ONG sont presque les seuls visiteurs.

Les ONG, parlons-en! Quasiment tous les étrangers rencontrés dans les hôtels en font partie. D’ailleurs, ce ne sont pas les coûts de fonctionnement d’un hôtel qui vont fixer les prix d’une chambre, mais bien les budgets de ces organisations. Qu’ils soient luxueux ou standards, les hôtels vont tous avoir les mêmes tarifs. La catastrophe naturelle a donné lieu à une aide internationale sans précédent, afin de balayer le sol des maisons écroulées, et offrir une aide sanitaire . Ces ONG sont certainement essentielles lorsque cette situation sanitaire est chaotique, mais le talent d’une aide est aussi de permettre au pays, ou à la zone géographique en difficulté, de se reconstruire petit à petit en se détachant de la dépendance financière extérieure .

 

Les richesses du pays:

  • Le créole et le français sont les deux langues officielles. Tout le monde parle créole mais, deux cents ans après la rupture avec la France, seulement 10% des haïtiens parlent encore la langue de Molière . La première de ces deux langues donne une identité forte à Haïti et le français va faciliter les échanges avec les pays de la francophonie, mais aussi marquer, encore une fois, son identité culturelle.

 

  • Haïti possède des ressources naturelles, mais elles sont quasiment inexploitées : bauxite, or, cuivre , hydroélectricité.

 

  • L’agriculture est le secteur qui emploie le plus de travailleurs. Les exploitants produisent un riz, un café, des fruits et des légumes d’une grande qualité .  La production reste cependant minime, et essentiellement destinée à la consommation locale.

 

  • L’art et l’artisanat, car le peuple haïtien est créatif et prolifique. La musique ( musique traditionnelle vaudou, la kompa…), la peinture, l’artisanat et aussi l’art contemporain où des artistes fantastiques s’organisent, pour créer et transmettre un savoir-faire aux jeunes générations.

Haiti est un pays magnifique, ses montagnes escarpées , les nuances infinies du bleu de sa mer, son histoire qui nous replonge dans notre histoire, sont des attraits indéniables pour attirer les visiteurs, mais sa véritable richesse, reste son peuple.IMG_6536

La beauté des Haïtiens est exceptionnelle. Les regards profonds, les sourires simples et vrais, les échanges, mêmes furtifs, donnent envie de connaître ces gens. Cette tireuse de cartes aux allures Rolling Stonienne , cette belle dame devant sa maison blanche, cet artiste aux idées folles et modernes, cet artisan confiseur au savoir-faire unique, ces riches haïtiens qui sont revenus de l’étranger pour aider leur pays, ces pêcheurs aux bateaux aussi colorés qu’une palette de peintre et notre hôte, Cyril , ce merveilleux ambassadeur  qui aide au développement de son pays en montrant la réalité évidente, mais aussi et surtout les richesses insoupçonnées, qui révèlent un doux parfum d’espoir et nous donne un vrai coup, sur notre cœur de voyageurs.IMG_5717

 

+ 1 - 0

Ce blog pour partager, une expérience de voyage, une découverte artistique , une rencontre, parce que l'Amérique Latine est une passion, ma passion LATINA!! En France je m’appelle Guillaume et Guilaoume, Guillermo, Guilherme, Guio, Guiomé,Gui, en Amérique Latine. Je parle espagnol sans rouler les rrr et portugais avec un accent gascon. J’ai connu l’école, puis ma prof d’espagnol qui ne me parlait qu’en espagnol. Elle évoquait un pays lointain, une île où l’on devait parler espagnol puisqu’elle était au programme de mon cours d’espagnol. Cette île c’était Cuba !! Alors Cuba c’est…c’est où Cuba ? Ahh oui dans la caraïbe !!! Oulalala, je partais de loin…Bon bref, j’ai situé Cuba, puis mon frère s’est marié avec une cubaine et j’y suis allé et…bon…j’y suis retourné au moins 1000 fois. Un jour, 3 amis ont décidé d’aller au Brésil. Quelle idée d’aller au Brésil??!! On n'y danse pas la salsa et on n'y parle même pas espagnol, pffff!!!…Bon, j’y vais quand même ! Et là, le choc !!! Aujourd'hui, le Brésil et l’Amérique Latine en général font entièrement partie de mon quotidien.

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *