image
+0 - 0  by /0 comments

Rio et la mer, la plage et les cariocas

Rio de Janeiro est une ville tournée vers la mer, même si son nom proviendrait d’une erreur de jugement des conquistadors, car il signifie fleuve de Janvier.

L’ancienne capitale brésilienne est située dans la baie de Guanabara, un lieu naturellement magnifique.

La plage de Copacabana a fait, dans les années 60,  la renommée de la ville. Toutes les grandes stars ont foulé le sable chaud de la divine, et se sont délectées des cocktails et du luxe du Copacabana Palace. Aujourd’hui c’est Ipanema qui fait rêver. Ses deux collines ( Dois Irmãos), érigées devant la plage, font partie des images les plus photographiées de la cidade maravilhosa   et le glamour de ses fréquentations contribuent au maintien du mythe du corps et du sexy.

Ici la plage est un lieu particulier, social, car tout le monde se mélange.Les riches des beaux quartiers, les plus modestes des favelas, se côtoient, partagent une partie de foot, de volley. On se montre, on se rencontre, on se détend, on fait du surf, on nage, on joue, on fume, on boit et on mange , on se regarde, on s’aime, on se déchire.

L’identité de Rio vient d’un ensemble indissociable qui comprend la nature et l’humain. La forêt et ses peuples indigènes disparus aujourd’hui, comme les indiens Tamoyos qui habitaient la région à l’arrivée des Européens, les « morros », les collines colonisées par les anciens esclaves cherchant un morceau de terre pour vivre, l’océan Atlantique, d’où sont arrivés les colonisateurs  européens et les esclaves africains.

« O mar », est certainement l’élément naturel qui inspire le plus les artistes. Elle est représentée par Iemanja, l’une des divinités les plus puissantes du candomblé, forte et protectrice. La mer est immense, elle est l’horizon bleu des cariocas. Le jour se lève à Copacabana et se couche à Ipanema, c’est un véritable spectacle, aussi coloré que le cœur et le sang des cariocas.

 

 

Ce blog pour partager, une expérience de voyage, une découverte artistique , une rencontre, parce que l'Amérique Latine est une passion, ma passion LATINA!! En France je m’appelle Guillaume et Guilaoume, Guillermo, Guilherme, Guio, Guiomé,Gui, en Amérique Latine. Je parle espagnol sans rouler les rrr et portugais avec un accent gascon. J’ai connu l’école, puis ma prof d’espagnol qui ne me parlait qu’en espagnol. Elle évoquait un pays lointain, une île où l’on devait parler espagnol puisqu’elle était au programme de mon cours d’espagnol. Cette île c’était Cuba !! Alors Cuba c’est…c’est où Cuba ? Ahh oui dans la caraïbe !!! Oulalala, je partais de loin…Bon bref, j’ai situé Cuba, puis mon frère s’est marié avec une cubaine et j’y suis allé et…bon…j’y suis retourné au moins 1000 fois. Un jour, 3 amis ont décidé d’aller au Brésil. Quelle idée d’aller au Brésil??!! On n'y danse pas la salsa et on n'y parle même pas espagnol, pffff!!!…Bon, j’y vais quand même ! Et là, le choc !!! Aujourd'hui, le Brésil et l’Amérique Latine en général font entièrement partie de mon quotidien.

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *