171
+0 - 0  by /0 comments

Rua Vinicius de Moraes, l’âme de la Bossa Nova

Je vais vous parler de l’une de mes rues préférées de Rio de Janeiro. La fameuse rue Vinicius de Moraes, nom du poète dont le nom a largement dépassé les frontières du pays.

Cette petite rue est située au cœur du quartier d’Ipanema, elle s’étant de l´avenue Viera Souto (qui donne sur l’océan atlantique) à  la Lagoa Rodrigo De Freitas. C’est donc une rue bercée par les histoires de plages et la plus fameuse est celle racontée par Vinicius de Moraes dans sa chanson Girl From Ipanema ( Garrota de Ipanema, paroles de Vinicius de Moraes et musique de Tom Jobim).C’est en écumant les verres, dans le bar Veloso, que ce grand écrivain fut influencé par la rue et plus particulièrement par une ravissante passante, au corps doré par le soleil et à l’attitude sexy des femmes des années 60, libres et enivrantes. Cette chanson eut un tel succès que ce bar a été, par la suite, rebaptisé Garrota de Ipanema ( la fille d’Ipanema).Je vous conseille un déjeuner dans ce bar/restaurant où la picanha ( morceau de bœuf grillé, servi avec de la farine de manioc, du riz, des frites…) est délicieuse et bien servie.

177

En face de cette institution, sur le même thème musical, le Bar Do Vinicius, un des seuls bars de musique de la zone sud ( quartiers des plages). Presque tous les soirs, à partir de 21h30, on peut écouter des petits groupes brésiliens, dîner et boire un verre dans une ambiance conviviale.

Lorsque l’on s’enfonce un peu dans la rue, je vous conseille de vous arrêter au Toca Do Vinicius, un disquaire comme on aimerait tous en avoir un à côté de chez soi. Le propriétaire est passionnant, c’est une sorte d’historien de la musique brésilienne, un vrai passionné qui se fera un plaisir de vous conseiller et, la cerise sur le gâteau, en français.

Henri Salvador, qui a beaucoup inspiré les créateurs de la bossa nova, a immortalisé l’empreinte de ses deux mains, à la façon Hollywood Boulevard, au Toca Do Vinicius. Je pense que c’est la rue Vinicius de Moraes qui reste la gardienne de cet esprit chic et cool du quartier d’Ipanema, et plus généralement, de la bossa nova.

La rue s’est bien développée maintenant, on y trouve des bars à vin, des restaurants japonais, l’ambiance y est  élégante et détendue, comme une bonne bossa.

+ 0 - 0

Ce blog pour partager, une expérience de voyage, une découverte artistique , une rencontre, parce que l'Amérique Latine est une passion, ma passion LATINA!! En France je m’appelle Guillaume et Guilaoume, Guillermo, Guilherme, Guio, Guiomé,Gui, en Amérique Latine. Je parle espagnol sans rouler les rrr et portugais avec un accent gascon. J’ai connu l’école, puis ma prof d’espagnol qui ne me parlait qu’en espagnol. Elle évoquait un pays lointain, une île où l’on devait parler espagnol puisqu’elle était au programme de mon cours d’espagnol. Cette île c’était Cuba !! Alors Cuba c’est…c’est où Cuba ? Ahh oui dans la caraïbe !!! Oulalala, je partais de loin…Bon bref, j’ai situé Cuba, puis mon frère s’est marié avec une cubaine et j’y suis allé et…bon…j’y suis retourné au moins 1000 fois. Un jour, 3 amis ont décidé d’aller au Brésil. Quelle idée d’aller au Brésil??!! On n'y danse pas la salsa et on n'y parle même pas espagnol, pffff!!!…Bon, j’y vais quand même ! Et là, le choc !!! Aujourd'hui, le Brésil et l’Amérique Latine en général font entièrement partie de mon quotidien.

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *