Latinos logo
+0 - 0  by /0 comments

Ma journée de la femme 2015 est dédiée à Rigoberta Menchu et Élis Régina

Aujourd’hui c’est la journée de la femme et je voulais vous faire partager les portraits de 2 femmes qui m’ont marqué.

 

La première est Rigoberta Menchu, cette Guatemaltèque née en 1959, qui s’est battue pour la justice sociale et la réconciliation ethnoculturelle pour les droits des peuples autochtones ( biographie :Moi Rigoberta Menchu).

Pour  ce combat, elle a reçu le prix Nobel de la paix en 1992.

C’est au lycée, grâce à ma prof d’espagnol , que j’ai découvert cette grande figure de la lutte sociale en Amérique Latine. On était à la fin des années 90 et Rigoberta avait déjà plusieurs combats sociaux à son actif. Depuis, elle s’est également engagée sur le front de la liberté des femmes en Amérique et elle est devenue un bel exemple de courage et de lutte, pour que notre monde soit un peu meilleur.

 

Une autre femme marquante en Amérique Latine mais pas pour les mêmes raisons. Elis Régina, l’une des plus grandes chanteuses brésiliennes de tous les temps.

Elis était un petit bout de femme avec une forte personnalité, dotée d’une voix envoûtante. C’était une vraie interprète qui pouvait terminer en pleur après avoir chanté, elle était complètement habitée par les paroles qui sortaient de sa bouche, sans artifice, juste de l’émotion dans sa pureté la plus artistique.

Elle a vécu sous la dictature militaire au Brésil et n’hésitait pas à qualifier les dirigeants de gorilles. Elle est aussi connue pour avoir magnifiquement interprété  la chanson « Sinal Fechado », critique de ce pouvoir militaire.

Elis nous a quitté en 1982, mais elle est encore très présente dans le coeur et le quotidien des brésiliens.

 

Ses deux grandes personnalités représentent tout ce que l’on aime en l’Amérique Latine :

Son peuple qui se bat tous les jours contre les discriminations en tous genres, et ses artistes qui sont, plus qu’ailleurs, de véritables icônes.

 

 

Ce blog pour partager, une expérience de voyage, une découverte artistique , une rencontre, parce que l'Amérique Latine est une passion, ma passion LATINA!! En France je m’appelle Guillaume et Guilaoume, Guillermo, Guilherme, Guio, Guiomé,Gui, en Amérique Latine. Je parle espagnol sans rouler les rrr et portugais avec un accent gascon. J’ai connu l’école, puis ma prof d’espagnol qui ne me parlait qu’en espagnol. Elle évoquait un pays lointain, une île où l’on devait parler espagnol puisqu’elle était au programme de mon cours d’espagnol. Cette île c’était Cuba !! Alors Cuba c’est…c’est où Cuba ? Ahh oui dans la caraïbe !!! Oulalala, je partais de loin…Bon bref, j’ai situé Cuba, puis mon frère s’est marié avec une cubaine et j’y suis allé et…bon…j’y suis retourné au moins 1000 fois. Un jour, 3 amis ont décidé d’aller au Brésil. Quelle idée d’aller au Brésil??!! On n'y danse pas la salsa et on n'y parle même pas espagnol, pffff!!!…Bon, j’y vais quand même ! Et là, le choc !!! Aujourd'hui, le Brésil et l’Amérique Latine en général font entièrement partie de mon quotidien.

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *